Cadre de vie

Population

Code postal : 68520
Code INSEE : 68059
Nom des habitants : Les burnhauptois et burnhauptoises

La commune de Burnhaupt-le-Bas jouit d’une situation géographique particulièrement intéressante. Située aux limites de la couronne mulhousienne, des portes du Sundgau, des vallées de Masevaux et de Thann-Cernay. Sa proximité immédiate avec un nœud routier et autoroutier la place à environ 15 minutes de Mulhouse, Cernay, Thann, Altkirch ou Dannemarie et à environ 30 minutes de Colmar, de Bâle et de  Belfort.

Le ban communal est largement tourné vers la terre agricole, pour près des deux tiers de sa superficie (687 ha). La forêt s’étend quant à elle sur 321 ha. Enfin, des prairies diverses occupent 96 ha. En définitive, la surface urbanisée de Burnhaupt-le-Bas ne représente que 6 % de la surface communale. L’aménagement d’une zone artisanale a également permis de développer l’activité économique de la commune.

Résultat du recensement de la population INSEE : populations légales au 1er janvier 2016 en vigueur à compter du 1er janvier 2019 : Population totale : 1905

Quelques chiffres :

Superficie : 11,77 km²
Densité de population : 155 hab/km²
Nombre de ménages (2013) : 721
Nombre de familles (2013) : 577

Evolution de la population

En 1982, la commune comptait 894 habitants. C’était très sensiblement la population de la commune au sortir de la Révolution Française et des débuts de la statistique publique.

Depuis les années 1990 jusqu’à nos jours, la commune a impulsé plusieurs programmes d’aménagement successifs qui lui ont permis de connaître un fort développement démographique. C’est ainsi qu’en vingt ans, la population a presque doublé.

Au 1er janvier 2014, la population légale de Burnhaupt-le-Bas est de 1 877 habitants.

Notice de lecture : en 2014, la population de Burnhaupt-le-Bas avait augmenté de 80% par rapport à l’année 1990. Comparativement, sur la même période, la population du Haut-Rhin ou de l’Alsace n’évoluait que de 15%.

Cet essor a bien évidemment redessiné les contours urbains de la commune. L’arrivée de familles nouvelles a également stimulé l’ensemble de la dynamique communale. naissance décès BLB

Les programmes de lotissement ont eu pour effet d’attirer essentiellement de jeunes familles en accession à la propriété. Un corollaire a été l’accroissement du nombre des naissances, observé depuis l’année 2000.

répartition par âge

Plus de la moitié des habitants sont âgés de 25 à 59 ans. Les habitants de 75 ans et plus représentent 5 % de la population de la commune. Près de 3 burnhauptois sur 10 ont moins de 25 ans.

 

 

 

Zéro pesticide

Village Zéro Pesticide, pour le bien de tous !

zéro pesticide

A Burnhaupt-le-Bas nous portons fièrement depuis le 22 novembre 2Commune Nature BLB016 un panneau arborant trois libellules. En effet les efforts engagés depuis 2014 dans l’éradication des pesticides sur le domaine public viennent d’être récompensés. Bravo à tous les acteurs et coup de chapeau à nos services techniques !

La démarche :

La décision de se lancer dans la procédure « Zéro pesticides » a été prise fin 2014. La première étape a donc été de se débarrasser des produits stockés et d’organiser un plan d’action.

Après plusieurs réunions de travail et un premier audit très positif le mercredi 10 juin 2015, les opérations engagées par la municipalité, en partenariat avec l’Agence de l’eau Rhin-Meuse, la Région Alsace et l’Association FREDON (Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles) ont été confirmées et ont pu se poursuivre.

Rappel des OBJECTIFS de l’arrêt de l’utilisation des pesticides par la municipalité :

·         Améliorer notre cadre de vie !

·         Plus aucun produit pesticide n’est utilisé sur le domaine public ni stocké aux services techniques.

·         Aider à la prise de conscience de la nocivité de tous les désherbants et autres pesticides.

·         Suggérer à nos concitoyens l’envie de suivre et d’accompagner la municipalité dans cette démarche qui vise à améliorer notre cadre de vie et notre santé à tous.

 

La cible :

L’ensemble des espaces publics (espaces verts et rues, trottoirs, cimetières, aires de jeux, cours des écoles, terrain de football…).

prairie fleurie 1

L’information :

La Commission Cadre de Vie a organisé une réunion publique animée par la FREDON le 29 octobre 2015 à la Maison des Associations dans le cadre du programme « ma commune sans pesticide ».

 

Le but :

Le but de l’opération est l’obtention du label « commune nature » avec les 3 libellules, ce qui implique la suppression totale de l’utilisation des produits phytosanitaires et une nouvelle appréhension de l’aménagement des espaces verts publics. Pour rappel : 1 libellule correspond à la signature de la charte, 2 libellules correspondent à la réduction de 70% des produits phytosanitaires, 3 libellules correspondent à la suppression depuis au moins un an des produits phytosanitaires. En outre, pour l’obtention des trois libellules, la commune s’engage à ne plus en utiliser pendant 3 ans minimum et des actions de communication et de sensibilisation du grand public doivent être menées.

Les moyens :Photo0002

Pour mener à bien ce projet, le budget était de 28 400 € (achat de : balayeuse, broyeur, desherbeur, tondeuse) avec des subventions s’élèvant à 15 940€.

A noter la forte implication du service technique qui, avec les élus, est convaincu des bienfaits de la démarche.

Et au niveau des particuliers ?

Votre commune, lancée dans une démarche « zéro pesticide», a supprimé l’utilisation des produits phytosanitaires appelés également pesticides (herbicides, insecticides, fongicides…).

L’utilisation de produits phytosanitaires sur les surfaces imperméables, telles que les voiries, les caniveaux ou les pavés, contribue à la pollution de notre ressource en eau. En effet, les stations d’épuration n’éliminent pas ces produits qui se retrouvent ensuite dans les rivières.

Ainsi, comme la commune, en arrêtant l’application de pesticides : vous préserverez la qualité de l’eau, la santé humaine et favoriserez la biodiversité !

Le service technique s’attelle régulièrement au balayage des caniveaux et à l’entretien des espaces verts (avec un plan de gestion différenciée : tonte, fauche, désherbage manuel selon le niveau de priorité fixé et par secteurs…).

Il appartient aux citoyens de balayer les trottoirs devant leur propriété. Il est également possible d’embellir sa façade en semant un mélange spécial « bas de mur » ou en acceptant la végétation spontanée.

trottoir 1MonJardinSansPesticide

Pour aller plus loin :  http://uncarrepourlabiodiversite.jimdo.com  –  http://sauvagesdemarue.mnhn.fr –

http://laissonspousser.com

 

Nous vous conseillons de vous rendre sur le site de pied-de-murla FREDON : https://www.fredon-alsace.fr/documents où vous pourrez télécharger une multitude de documents très intéressants (les maladies, les ravageurs, les Jardi’fiches…). Pour rappel, quelques documents de la FREDON sont disponibles à la bibliothèque La Bulle.

Maisons et balcons fleuris 2019

Le jury des maisons fleuries a sillonné les rues du village toute la matinée du samedi 3 août 2019.

Installés sur la remorque tractée par un petit tracteur municipal sous la conduite experte du 1° adjoint, des membres de la commission «  Cadre de vie et environnement » assistés des deux  gagnants de 2018 et de Joseph Bitsch, horticulteur retraité ont attribué leurs notes.

Le jury avait à évaluer deux catégories : les «maisons fleuries avec jardin » en se basant sur la vue d’ensemble et les « fenêtres et balcons fleuris » où la façade était notée.  Seules les propriétés visibles depuis la rue ont été distinguées. Les critères d’appréciation ont été les suivants : qualité du fleurissement, intensité florale, originalité de la décoration et environnement général.

Malgré une population en forte croissance à Burnhaupt, le nombre de maisons fleuries est en baisse régulière car les passionnés qui consacrent du temps au fleurissement vieillissent et les contraintes sont importantes pas rapport à un beau décor minéral.

La municipalité remercie chaleureusement tous les concitoyens qui font un effort de fleurissement et les invite à poursuivre leur contribution à la beauté de notre village.

Une mention spéciale aux « services techniques » pour le fleurissement des bâtiments et ouvrages communaux

Les gagnants seront récompensés lors d’une cérémonie à leur honneur le jeudi 21 novembre prochain. Ci-dessous les 5 premiers par catégorie avec les félicitations de la Municipalité.

Catégorie Maisons fleuries avec jardin :

1er    M. et Mme KNIBIHLER Daniel, 7A rue du Stade

2ème Mme SENDER Marie-Thérèse, 12 rue de la Croix

3ème Mme SPENLINHAUER Elisabeth, 25 rue de la Mairie

4ème M. et Mme BOLLE-REDDAT René, 33 rue de Cernay

5ème M. et Mme SAUNER Jean-Paul, 10 rue Emile Zola

Catégorie fenêtres et balcons fleuris :

1er    M. et Mme SENDER Jean, 11 rue de la Croix 

2ème M. et Mme FREYBURGER Rémi, 7 rue du stade

3ème M. et Mme TSCHAEN René, 13 rue des Fleurs

4ème M. et Mme RINGENBACH Roger, 14 rue des Vosges

5ème M. et Mme DIETRICH Maurice, 1 rue de Cernay

 

Remise des prix des Maisons et balcons fleuris 2018 et du jeu Oeil de Lynx

Le Maire Alain GRIENEISEN, et son équipe, ont accueilli en novembre 2018 les lauréats de deux concours. En effet, à la remise des prix du traditionnel concours des maisons fleuries s’est ajoutée pour la deuxième année le jeu d’observation « Opération Œil de lynx » qui se trouvait dans le bulletin municipal annuel. Il s’agissait de retrouver douze objets ou bâtiments, sur le ban communal, à partir de détails pris en photo. La municipalité a été ravie de voir que des enfants et des familles complètes se sont pris au jeu. 

Parmi les gagnants, un tirage au sort a été effectué pour désigner les finalistes. Il s’agit de :

Elise SOTHER – Alix RICHERT – Famille SCHERRER.

 

 

 

Les mains vertes qui ont fleuri, tout au long de la dernière belle saison, leurs balcons, fenêtres, terrasses et jardins ont été mises à l’honneur. Dans son discours, le Maire les a félicitées pour leur contribution à l’embellissement de notre village. La beauté, la qualité, la quantité et l’originalité de leurs productions florales étaient les critères d’évaluation du jury. Il a relevé que les fleuristes avaient superbement œuvré malgré l’été caniculaire que nous avons eu. Alain GRIENEISEN a aussi remercié les Services Techniques pour le fleurissement des bâtiments et des espaces verts communaux, et l’entretien sans aucun pesticide qui nous vaut le label « Commune nature – 3 libellules. Le jury de la commission « cadre de vie », animée par l’adjoint Laurent FINCK, a également été remercié.

Le palmarès 2018 :

Catégorie Maisons fleuries avec jardin :

1er    M. et Mme CORTINOVIS Jean-Claude, 5 rue de la Croix

2ème M. et Mme KNIBIHLER Daniel, 7A rue du Stade

3ème Mme SENDER Marie-Thérèse, 12 rue de la Croix

4ème Mme SPENLINHAUER Elisabeth, 25 rue de la Mairie

5ème M. et Mme GREDER Gérard, 6 rue de la Mairie

 

Catégorie fenêtres et balcons fleuris :

1er    M. et Mme WENDLING Jean-Marie, 9 rue de Cernay

2ème M. et Mme SENDER Jean, 11 rue de la Croix

2ème M. et Mme DIETRICH Maurice, 1 rue de Cernay

4ème M. et Mme TSCHAEN René, 13 rue des Fleurs

5ème M. et Mme RINGENBACH Roger, 14 rue des Vosges

 

Après les félicitations, les remises des prix et bons d’achats et les encouragements à persévérer dans les prochaines années, le pot de l’amitié a réuni tous les lauréats, avec notamment la dégustation de beaujolais nouveau.

 

Maisons et balcons fleuris 2017

Le jury des maisons fleuries a arpenté les rues du village toute la matinée du samedi 12 août. Installés sur le chariot tiré par le petit tracteur communal, les membres de la commission «  Cadre de vie et environnement », de deux gagnants de l’an passé et d’un horticulteur retraité ont eu un peu froid mais ils ont attribué leurs notes avec la plus grande application.

Le jury  a noté deux catégories : les maisons fleuries avec jardin et les fenêtres et balcons seuls. De même, il  n’a pu noter que les propriétés visibles depuis la rue et n’est pas entré dans les propriétés. Les critères d’appréciation ont été les suivants : qualité, quantité, originalité et propreté.

Une mention spéciale aux « services techniques » pour le fleurissement des bâtiments et ouvrages communaux.

Au total 58 propriétés qui  contribuent significativement à l’embellissement du village ont été notées. La municipalité remercie chaleureusement tous les concitoyens qui font un effort de fleurissement.

Les gagnants seront récompensés lors d’une cérémonie à leur honneur le 16 novembre prochain.

Félicitations aux gagnants :

Catégorie fenêtres et balcons fleuris :

1er M. et Mme FREYBURGER Rémy, 7 rue du Stade

2ème Ex aequo M. et Mme DIETRICH Maurice, 1 rue de Cernay

2ème Ex aequo M. et Mme SENDER Jean, 11 rue de la Croix

4ème M. et Mme RINGENBACH Roger, 14 rue des Vosges

5ème M. et Mme COMOLLI Gilbert, 14 rue Emile Zola

 

Catégorie Maisons fleuries avec jardin :

1er Ex aequo M. et Mme BOLLE REDDAT René, 33 rue de Cernay

1er Ex aequo M. et Mme SCALCO René, 8 rue de l’Etang

3ème M. et Mme CORTINOVIS Jean-Claude, 5 rue de la Croix

4ème Mme SPENLINHAUER Elisabeth, 25 rue de la Mairie

5ème M. et Mme COUTANT Patrick, rue Emile Zola

Maisons et balcons fleuris 2016

Découvrez les palmarès des plus belles maisons et balcons fleuris de votre commune !

  • Palmarès 2016

Catégorie fenêtres et balcons fleuris :

1.     M. et Mme WENDLING Jean-Marie, 9 r. Cernay

2.     M. et Mme SENDER Jean, 11 r. Croix

3.     M. et Mme GUIDEMANN Alexandre, 2 r. Zola

4.     M. et Mme DA SILVA Frédéric, 4 r. Mairie

5.     M. et Mme DIETRICH Maurice, 1 r. Cernay

 

Catégorie Maisons fleuries avec jardin :

1.     M. et Mme KNIBIHLER Daniel, 7 r. Stade

2.     M. et Mme BOLLE-REDAT René, 33 r. Cernay

3.     M. et Mme SCALCO René, 8 r. Etang

4.     Mme SPENLINHAUER Elisabeth, 25 r. Mairie

4ème ex-aequo. M. et Mme BAUER Joseph, 6 r. Zola

Félicitations aux heureux gagnants.

Nos encouragements à toutes celles et ceux qui œuvrent à l’embellissement du village.

La forêt

Article transmis par l’Association forestière de la Vallée de la Doller en novembre 2019

Association forestière de la vallée de la Doller : se regrouper et s’unir pour faire face aux changements climatiques !

L’Association forestière de la vallée de la Doller, Thur et environs, créée à l’initiative de plusieurs propriétaires de la vallée en 1981, a pour objet de défendre les intérêts des propriétaires forestiers, d’aider ses membres à valoriser au mieux leur patrimoine boisé ainsi que de les soutenir dans leurs actions de développement forestier !

Dans un contexte de changement climatique, notre association trouve tout son sens et les propriétaires doivent plus que jamais se former, s’informer, chercher conseils auprès des services de développement forestier et participer aux journées techniques proposées !

Des changements climatiques déjà bien visibles !

Au cœur même de nos forêts, les changements climatiques sont plus que jamais d’actualité ! Les aléas climatiques éprouvent nos arbres. Cette évolution se traduit notamment par des périodes de sècheresse aux conséquences sans précédent qui ne laissent plus place au moindre doute quant aux bouleversements en cours.

Le climat que nous avons connu en 2019 a ainsi eu de graves conséquences sur la santé des peuplements forestiers :

• sur les résineux, par le développement d’une nouvelle crise majeure de scolytes sur épicéa dans toute l’Europe dont le quart Nord Est, et par le dépérissement d’autres essences comme le sapin,

• sur les feuillus, la chalarose du Frêne continue ses ravages et bien d’autres essences comme le hêtre souffrent énormément.

Dans ce contexte, la solidarité entre forestiers privés et publics sera décisive afin de faire connaitre et surtout faire entendre nos difficultés, pour répondre ensemble à ces enjeux majeurs et apporter des solutions techniques aux propriétaires.

Nos concitoyens se soucient de l’avenir de nos forêts 

La société civile est de plus en plus présente dans nos pratiques et nos actions forestières. La notion de forêt « bien commun », introduit que la société civile prenne part aux décisions forestières.

En tant que sylviculteurs, il est de notre intérêt et de notre devoir de faire le lien entre la forêt, la sylviculture et le matériau bois, de raconter sans retenue notre passion et notre action au service de la forêt et des générations futures. Nous ne pourrons pas faire l’économie d’efforts pédagogiques pour sensibiliser le grand public à nos pratiques :

·         Les forêts gérées durablement séquestrent bien plus de CO2 (gaz carbonique) que celles qui sont délaissées.

·         Le taux actuel de prélèvement de bois en forêt privée alsacienne est inférieur à l’accroissement naturel. Développer l’exploitation forestière, c’est exercer une vraie gestion durable, augmenter et prolonger le stockage du CO2, prévenir l’adaptation de nos forêts au changement climatique.

·         Les sylviculteurs animés par la confiance en l’avenir, qualité de plus en plus rare aujourd’hui, font des efforts et des investissements considérables.  Ils ont pour volonté de transmettre aux générations futures, de belles forêts en bonne santé.

Se regrouper et se former pour mieux gérer

Pour répondre à toutes ces évolutions, l’Association forestière de la Doller, Thur et environs soutient les actions de développement forestier portées par la Chambre d’agriculture d’Alsace et le CRPF Grand Est.

®     En 2020, le Conseil Départemental du Haut-Rhin testera sur la commune de Rimbach près Masevaux la mise en œuvre d’un nouveau dispositif de restructuration foncière appelé :

« Echanges et Cessions d’Immeubles Forestiers » (ECIF). L’animation du dispositif test par la Chambre d’agriculture Alsace, en partenariat avec le CRPF Grand Est et Forestiers d’Alsace, permettra de réaliser, sous conditions, des échanges ou cessions sous seing privé sans acte notarié.

®     Dans la continuité des travaux de desserte forestière, l’organisation de chantiers concertés sera proposée afin de réaliser des coupes sanitaires dans le respect de la gestion durable des forêts.

®     Une réunion forestière sur le thème des changements climatiques sera proposée pour anticiper les nouvelles problématiques forestières.

L’ensemble du comité de direction espère que l’année 2020, nous donnera la chance d’entrevoir une amélioration, un début d’embellie dans les différents domaines évoqués pour l’ensemble de la filière forêt- bois avec laquelle nous sommes étroitement liés.

L’Association Forestière de la Doller, Thur et environs
Président : Jacques ADAM
Contact : afdollerthur@gmail.com
Animateur : Matthieu DUPEUBLE, conseiller forestier de
la Chambre d’Agriculture d’Alsace (06.42.61.14.35)
Surface de forêt : 33 218 ha
Surface de forêt privée : 5 206 ha
Petite forêt privée (- de 4 ha) : 2 419 ha
Nombre de propriétaire : 4 773 propriétaires
Nombre d’adhérents : 272 adhérents
Fédération des associations forestières locales : http://www.forestiersdalsace.fr

Ouverture au public

Lundi : De 10h à 12h et de 14h à 19h

Mardi : Fermé

Mercredi : De 10h à 12h et de 14h à 18h

Jeudi : Fermé le matin - Ouvert de 14h à 19h

Vendredi : De 10h à 12h et de 14h à 18h