La MARPA de la Doller

La MARPA de la Doller a été créée en juin 2009 à l’initiative de la Communauté des Communes de la Vallée de la Doller et du Soultzbach, en collaboration avec la Mutualité Sociale Agricole pour accueillir des personnes âgées autonomes. La MARPA n’est pas médicalisée.
MARPA-4                                                  MARPA-3

La gestion de cet ensemble est confiée à une association de gestion, qui emploie 8 personnes au service des résidents : présence sur site, entretien, restauration, animations.

Avec une capacité d’accueil de 24 résidents, l’établissement dispose de :

  • 17 logements T1, d’environ 40 m2MARPA-2
  • 3 logements T2, d’environ 50 m2

Les résidents aménagent leur logement selon leur goût et bénéficient d’un espace privatif extérieur, leur donnant ainsi la possibilité de vivre en toute autonomie et leur permettant de conserver leurs habitudes de vie. Il est également possible d’amener son petit animal de compagnie et de disposer d’un garage.

Des espaces communs, réservés aux activités, permettent de rompre la solitude et de partager des moments avec les autres résidents :

  • Un espace détente avec fauteuils, bibliothèques et TV
  • Un espace restauration
  • Un espace dédié au sport, composé de 2 vélos d’appartement
  • Un espace informatique, d’où il est possible de suivre des cours informatique et de consulter Internet
  • Un espace coiffure et esthétique
  • Deux terrasses collectives
  • Un terrain de pétanque

marpaTous ces espaces sont accessibles à tous résidents, familles et amis.

La MARPA se veut être une structure ouverte aux habitants de la vallée et accueille avec bienveillance toute personne qui souhaite effectuer du bénévolat, prendre des repas ou encore participer aux activités.

 

 

 

MARPA de la Doller – 1 rue des Daims 68780 SENTHEIM –  03 89 83 79 70 – marpa-de-la-doller@orange.fr

Comment trouver une maison de retraite ?

Nous vous conseillons d’utiliser le site : VIA TRAJECTOIRE

https://trajectoire.sante-ra.fr/GrandAge/Pages/Public/Accueil.aspx

Quelles sont les solutions permettant un maintien à domicile ?

L’espérance de vie augmente sans cesse, pour le plus grand bénéfice de chacun. Pour autant, en France, l’espérance de vie sans incapacité stagne à 64 ans en moyenne. En d’autres termes, pour une population croissante, le vieillissement peut également être synonyme de pathologies qui s’avèrent plus ou moins gênantes dans l’accomplissement des actes de la vie quotidienne.

Or, la solidarité familiale ne permet plus toujours de faire face à ces difficultés.

Afin de prévenir la dépendance des personnes âgées, mais aussi pour permettre aux personnes atteintes de pathologies handicapantes de rester à leur domicile, une série de dispositifs et de mesures peut être mobilisée.

Ces dispositifs se sont à ce point développés qu’il devient difficile, pour la personne ou son entourage, de dresser l’inventaire des offres de soins et de services qui s’offrent à eux.

Que vous soyez pleinement valide ou non, pour vous ou l’un de vos proches, que vous soyez vous-même en demande ou que vous soyez aidant, des solutions s’offrent à vous afin de vous accompagner.

Il faut alors distinguer l’offre de soins, centrée sur la prise en charge des problématiques de santé et médicales, et l’offre de services, qui offre un éventail de mesures d’aide et d’accompagnement : la première relevant le plus souvent du régime de l’assurance maladie et, par conséquent, ne génère pas ou peu de dépense pour le « patient » ; tandis que la seconde peut présenter des contraintes économiques plus ou moins importantes, en dépit de mesures financières d’accompagnement, la plus connue étant l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

Voici quelques repères qui, à défaut d’être exhaustifs, peuvent être considérées comme des étapes susceptibles de faciliter votre parcours.

 

Information / orientation

o   Conseil Départemental

o   Le Centre Communal d’Action Sociale (Mairie)

o   Les associations de personnes âgées et d’aidants

Se soigner à domicile

o   L’infirmier libéral ou le Centre de Santé Infirmier

Le champ de compétence des infirmiers est vaste. Sur la base d’une prescription médicale, ils proposent des soins ainsi que des aides à domicile.

o   Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD)

Le SSIAD intervient à domicile par le biais d’aides-soignants, sous l’autorité et la supervision d’un infirmier coordinateur. L’intervention du SSIAD est prise en charge par l’assurance maladie, mais exclusivement sur la base d’une prescription médicale. Cette intervention est également assujettie à des conditions de dépendance.

o   L’Hospitalisation à Domicile (HAD)

L’HAD est un service hospitalier permettant la réalisation de soins techniques lourds et parfois complexes. Ce service assure la continuité des soins et est pris en charge par l’assurance maladie.

o   L’Equipe Mobile de Soins Palliatifs.

Les personnes en fin de vie désireuses de se maintenir à leur domicile peuvent bénéficier des services de cette équipe, comportant plusieurs professionnels de santé dans une approche pluridisciplinaire.

Les aides à domicile

o   Les services d’aide à domicile (SAD)

Les SAD interviennent auprès de personnes âgées en difficulté dans l’accomplissement de certaines tâches quotidiennes (habillage, préparation/prise de repas). Cette intervention est payante, mais des aides peuvent être mobilisées.

o   Le portage de repas

Des prestataires (lucratifs ou non-lucratifs) assurent la livraison de repas, le plus souvent en liaison froide. Mais progressivement, des initiatives locales voient le jour, regroupant des restaurants locaux et des partenaires assurant la livraison des repas.

o   La téléassistance

Afin d’assurer davantage de sécurité pour les personnes, des dispositifs d’alerte/assistance peuvent être déployés et, ainsi, faire face à des situations d’urgence (malaises, chutes, douleurs, etc.)

o   Les interventions de nuit

Certaines situations exigent de mobiliser des professionnels de santé la nuit. Les solutions existantes demeurent néanmoins coûteuses.

o   Les services de confort

Les services d’aide à domicile ou services à la personne offrent un large éventail de prestations (ménage, bricolage, courses, entretien des espaces extérieurs, etc.)

Vivre avec certaines maladies

o   L’accueil de jour

L’accueil de jour s’adresse  aux personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée mais aussi aux personnes âgées présentant une dépendance physique.

o   L’Equipe Spécialisée Alzheimer

L’accompagnement des équipes spécialisées Alzheimer s’adresse aux personnes diagnostiquées au début de la maladie, à un stade léger et modéré.

L’objectif est de les aider : à maintenir leur autonomie en stimulant leurs capacités, à diminuer les éventuels troubles du comportement, à améliorer la relation patient-aidant.

Une adaptation du lieu de vie peut être proposée afin de maintenir ou d’améliorer les capacités des personnes malades ainsi que leur sécurité.

Aider un proche

o   Les plateformes d’accompagnement et de répit

Elles apportent des solutions de soutien aux proches aidants : information, solutions de répit, soutien/accompagnement.

Et n’oubliez jamais que votre médecin généraliste, par sa connaissance de votre santé peut souvent prodiguer de précieux conseils.

 

Ouverture au public

Lundi de 10h à 12h et de 14h à 19h

Mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Jeudi de 14h à 19h (fermée le matin)

Vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Fermée le mardi toute la journée